Petite anecdote, devinez de quelle coté se trouve la chimiothérapie ? et à quelle valeur de PH elle se situe ?

Elle est bien du coté acide, le coté corrosif de la chimie, un PH entre 1,5 et 2 (le PH est la mesure de l'acidité ou d'alcalinité sur une échelle de 0 à 14). Rien ne peux résister à ce qui se trouve entre l'acide sulfurique et chlorhydrique. L'acide chlorhydrique peut casser des os. Réalisez maintenant que l'acide sulfurique est encore plus acide, c'est à dire au moins 10 fois plus forte et l'acide chlorydrique est 10 fois plus fortes que les déchets cellulaires (PH 3). Un PH de 0 à 7 est considéré comme acide. Le PH du sang est de 7,4.

Comprenez que lorsque vous mangez des protéines comme la viande, les légumineuses, ou des céréales le PH de ces aliments est très différent de celui du sang, alors que le PH de la pluparts des fruits et légumes font remonter le sang du coté alcalin, mais ont globalement le même PH que le sang.

Ainsi les fruits et légumes, et plus encore les baies et melons sont en harmonie avec le corps humain. Sur cette planète qui héberge la vie, le coté acide de la chimie ne peut pas prédominer car les acides en chimie sont corrosifs, ainsi nous avons sur terre une chimie majoritairement alcaline.

La nourriture industrielle, les légumineuses, les céréales, et les produits animaux sont acides et génératrices d'acides qui sont corrosif pour le corps. Nous ne pouvons pas matraquer le corps perpétuellement avec ces acides car il y a aussi les acides provenant de nos 100 000 milliards de cellules qui évacuent aussi leurs déchets. Quand ces derniers s'accummulent autour des cellules, dans l'espace interstitiel, on appelle cela l'inflammation : douleurs, gonflements etc ...

Comme les espaces interstitielles sont tellement chargés de ces acides, les cellules ne peuvent plus évacuer leurs propres déchets à partir de leurs membrames, il va avoir donc une acidose intracellulaire (à intérieur de la cellule) et les cellules vont mutés. On appelle cela les celulles atypiques. Le corps accepte un certain niveau de cellules atypiques, que celui-ci va reconstruire à un certains point. Les macrophages et les cellules immunitaires (lymphocytes) vont gérer cela. Nous allons avoir les ganglions lymphatique qui vont nettoyer, les macrophages qui vont décomposer les cellules endomagées et les bactéries qui vont décomposer les acides.

Si en plus nous faisions une chimiothérapie à un PH de 1,5 ... voyons, c'est 50 fois plus fort que les déchets cellulaires, donc donner ce traitement à une personne c'est l'inviter à se pendre ! c'est comme aussi lui donner du destop.

Le destop, c'est le surnom que l'on donne en infirmerie, et nous avons des gens qui sont chargés de faire appliquer la loi, pour que le système vous force à donner du destop à vos enfants. Le corps humain ne peut pas résister à ce niveau d'acidité, et souvent les gens meurrent de leurs traitements. J'en ai fait ma propre expérience avec ma mère. Ses reins ne fonctionnaient plus, il y avait eu une accumulation des déchets lymphatiques et beaucoup de cellules commençaient à muter. La médecine allopathique détecte cela comme un cancer. Il aurait fallu nettoyer, purger (raisins, mures, melons ...), réparer (graisses saturés végétales) et alimenter (minéreaux des légumes en abondance), en gros les bons aliments physiologiques, cru la plupart pour utiliser leurs pleins pouvoirs magiques !

Il faut réellement comprendre les fondements du système lymphatique associé aux émonctoires lui permettant d'évacuer le trop plein d'acides. Les acides qui font pencher la balance dans le mauvais coté de la chimie, oxydant, corrosif, dégénératif. Faut-il pouvoir à l'aide des émonctoires, reins et peau, pour éliminer ses déchets qui ne sont pas éliminés comme tout le monde pourrait le croire, par le système veineux via le sang, car on en mourrerait rapidement si cela était le cas. Pour résumé, le colon va s'occupper des déchets digestifs via les selles, et les reins des déchets cellulaires et bactériens via l'urine .

Pourquoi on accuse systèmatiquement les virus, les bactéries et les champignons de tous nos maux et maladies au lieu de penser à l'obstruation du système lymphatique et de la mauvaise filtration des reins ?

C'est une hérésie encore du système médical. La cause des virus, bactéries et champignons est secondaire, et on doit d'abord comprendre le rôles d'un virus, des bactéries et champignons, cela ne sert à rien de s'acharner sur eux. On a passé notre temps à détruire 2 sortes de tissus : l'appareil gastro-intestinale et les reins. Comment ? grâce à une alimentation acidifiante, industrielle, morte et sur-protéinée. On surfe sur la vague des protéines et c'est la pire chose pour notre corps, toutes les maladies dégénératives sont des maladies issues des attaques acides des protéines (toutes les recherches en témoignent) dans le corps : maladies auto-immunes, allergies, Alzheimer, démences, sclérose en plaque, Parkinson etc ... qu'importe en faite le nom que l'on donne à la maladie, l'origine est la même pour tous : l'acidose ! Tout est régie par la chimie et les virus, bactéries et champignons sont là pour décomposer ces déchets et réduire l'acidité du corps. Il faut savoir que certaines espèces de champignons et bactéries ne vivent qu'en milieu acide, c'est donc un véritable milieu de culture que nous développons dans nos corps.

Cessons le débat autour du mythe des protéines, revenons à une alimentation principalement cru de fruits et légumes, notre alcalinité en dépend et nos souffrances en seraient anéantis.

La vie est une expérience vivante, vous devez aussi manger vivant pour garder le corps propre c'est à dire nettoyer tout ce mucus qui créé des obstructions dans le corps. Les tumeurs ne sont qu'un paquet de lymphe pleine d'acidose et quand celle-ci devient intra-cellulaire tout le système commence à se détériorer. Vous devez comprendre que le jour où vous vous réveillez avez un Lou Gehrig, une sclérose en plaques, ou n'importe quelle autre maladie grave, la première chose à faire est de faire en sorte que vos reins filtrent. Autrement dit, avant toute chose : changez votre alimentation maintenant !

Tout ce que existe dans ce monde a un système d'épuration... Votre voiture posséde un système d'échappement, votre maison intégre des toilettes.

Dans tous les cas, nous essayons de nous débarrasser des sous-produits, par la combustion, le métabolisme, la respiration, ... peu importe le procédé, il y a toujours des sous-produits et ils sont presque universellement toujours acides ... Si vous ne vous débarrassez pas des résidus de toute l'activité qui se produit dans le corps humain, la machine va se détériorer. Il est temps de se réveiller et de sortir de l'obscurité pour rejoindre la lumière de la santé et de la vitalité.

J'aborderais sur l'article suivant la conséquence de l'alimentation carnée sur les glandes endocrines et l'impact important sur la filtration des déchets acides par les reins.

Source : Robert Morse.
Merci pour l’aide fournis sur la base des traductions vidéos de R. Morse par Alexandra Prokoudine et Thierry Reid.

Commenter cette publication

*
*
*