rH2 visuel

Le potentiel d'oxydo-réduction (rédox)

Le rédox ou oxydo-réduction est une réaction au cours de laquelle s’effectue un transfert d’électrons entre les atomes. En détail, c'est un phénomène perpétuel où il y a tantôt une oxydation avec perte d’électrons (avec pour conséquence une augmentation d’oxydations) et tantôt une réduction avec gain d'électrons (avec réduction d’oxydations).

Le stress oxydatif

L’oxydation est un phénomène naturel. C’est la pomme ou la moutarde qui, laissées à l’air libre, deviennent marron. C’est le métal qui rouille, le légume qui flétrit, la graisse qui rancit... 

L’organisme subit les attaques des radicaux libres à raison d’environ 100 000 fois par seconde et si nous manquons d’anti-oxydants, ce sont nos structures cellulaires qui perdent leurs électrons, se consument et disparaissent. Les radicaux libres sont des groupes d’atomes (molécules) à qui il manque un ou plusieurs électrons pour la stabilité de leur charge. En état instable, ils vont arracher les électrons qui leur manque aux structures avoisinantes, causant d’importants dommages dans le corps et engendrant des cascades de réactions en chaîne.

Les oxydations sous la forme des radicaux libres vont dénaturer les protéines, les enzymes, les lipides membranaires, le matériel génétique (ADN), mais également accélérer le processus de vieillissement et de dégénérescence.

Si ces composés oxydants ne sont pas neutralisés par un réducteur, une substance qui donne ses électrons plus facilement que nos cellules afin de les protéger, ils sont alors réellement libres de faire n’importe quoi, perturbant ainsi les transports ioniques et les fonctions du système enzymatique. Le fait de prendre des électrons s’appelle oxydation, et le plus puissant oxydant est le radical O+, l’oxygène en personne !

Le potentiel Rédox ou Potentiel d'oxydo-réduction est la mesure de la charge potentiel de l'oxydation représenté dans ce schéma illustré ci-dessous, d'après les résultats d'analyse de Mark Henry. Il positionne approximativement la nourriture, les boissons que nous consommons et l'action de notre environnement, dans une échelle de -400 à +400 millivolts :

L'équilibre d'oxydo-réduction (Rédox)

Le stress oxydatif, lié à une consommation régulière de toxines (engrais, pesticides...), le recours quotidien à des excitants (tabac et alcool en particulier) l’exposition répétée a des radiations ionisantes (ordinateur, téléphone, téléviseur) sont parmi les facteurs les plus propices au développement excessif des radicaux libres.

Les réducteurs ou anti-oxydants

Les industriels ont aussi compris l'enjeux des anti-oxydants en nous proposant des anti-oxydants comme antidote miracle (eaux ionisées type Kangen, suppléments vitaminiques etc...) et cette dérive de la vision allopathique crée un autre problème. En effet, produits naturellement par l’organisme, les radicaux libres interviennent dans les mécanismes immunitaires en permettant de lutter contre l’invasion excessive des bactéries ou des virus.

L'oxydation est aussi le mécanisme naturel dont nous tirons notre énergie par combustion du carbone (sucres simples) sous la forme d’adénosine triphosphate (ATP), et le mécanisme d'élimination des toxines.

Une surconsommation d’antioxydants aura donc pour effet de limiter la production énergétique et la capacité de brûler les toxines. Les antioxydants de synthèse que l’on trouve en grande quantité dans les aliments transformés, vendus en supermarché sont de dangereux toxiques qui permettent certainement de protéger les aliments de l’oxydation dans leur barquette de plastic, mais paradoxalement dans notre organisme, il concourent à la surproduction de radicaux libres et au stress oxydatif. Tout comme l’oxygène et l’oxydation, les radicaux libres sont diabolisés par une presse à la solde des géants de la pétrochimie, et une partie de la presse alternative est tout aussi manipulée, alors qu’on ne pourrait pas survivre sans eux, puisque le premier producteur de radicaux est notre système immunitaire, qui les utilise pour éliminer les nuisibles (Reactive Oxygen Specie).

Le véritable problème des anti-oxydants c’est plutôt la cause de leur surproduction dans l’organisme, le stress et l’exposition croissante aux chémotoxiques.

Bilan sur le Rédox

Vous aurez compris qu'il ne faut pas perturber ou modifier le Rédox de notre corps, en voulant prendre des produits oxydants (boissons, fumée, café...) pour se booster ou des produits réducteurs pour limiter le vieillissement (eau Kangen, eaux minérales, compléments vitaminiques...).

Seul le pouvoir magique des légumes et des fruits va rétablir cet équilibre Rédox grâce à leur coktail d'anti-oxydants, ions, vitamines et eau (puisque les fruits et les végétaux contiennent entre 70 et 95% d'eau pure). Les seules eaux de consommation conseillées sont du type : osmosées, distillées ou les eaux peu minéralisées comme La Rosée de la Reine, la Montcalm, la Mont Roucous, qui sont des eaux ayant un résidus à sec de minéraux en dessous de 100mg/l (regardez bien l'étiquette). Les eaux fortements minéralisées type évian,Hépar, vittel, prises de façon régulière sont très dangeureuses pour la santé. Je ne parle pas de l'eau du robinet contenant du chlore (tueur du biote intestinal) et du fluor (calcification des glandes), impropre à la consommation.

Depuis plus d'un an que nous sommes frugivores, nous buvons très peux d'eau, puisque nous sommes hydratés par les fruits et les légumes (grâce au sodium biodisponible). Nous utilisons essentiellement l'eau distillée ou de l'eau de Mont Roucous pour nos sauces, des nettoyages, rinçages, trempages, arrosages de pousses d'herbe etc...

Nous parlerons aussi de l'eau de mer ou eau de quinton : eau miraculeuse pour la santé, pour le second dossier à venir sur la biologie.

La suite sur les minéraux...

© 2016 Laurent Marques

Commenter cette publication

*
*
*

2 Commentaires


Laurent : 2 years ago

Salut Naïma45, oui effectivement, la Rédox est une notion souvent ignorée. Les deux extrêmes : l'oxydation comme la réduction sont nocives pour la vie, un peu comme l'aciditité et alcalinité extrême. La fameuse eau Kangen et toutes les eaux très minéralisées sont bien seulement sous contrôle médicale, il ne faut pas les boires tous les jours.


Naïma45 : 2 years ago

Article vraiment très intéressant. Ainsi, la fameuse eau Kangen serait nocive...Moi aussi depuis que je mange beaucoup de cru, je bois peu...