Si nous pouvions  regarder à travers un microscope de quoi est composé le corps humain, on y verrait des groupes de cellules. Il y a en effet environ 100 000 milliards de cellules dans notre corps.

Quand nous regardons le foie, nous y voyons également des amas de cellules. Et les poumons ? aussi, un paquet de cellule. Et les ovaires, la prostate, les muscles, les os, et le système nerveux ? tous aussi, sont constitués de groupes de cellules, avec chacune des spécialisations. Tout notre corps est donc constitué de ces cellules et de l'espace entre chacune d'elle, un espace interstitiel.

Chaque cellule existe par elle même comme un être vivant, avec une mémoire et une capacité de compréhension car elle peut transporter la douleur, les souvenirs et le flux de pensée grâce aux fréquences electromagnétiques venant de la conscience. Les cellules ont des besoins vitaux comme nous, à savoir respirer, manger et évacuer ses déchets cellulaires grâce à un fluide qui les entourent dans l'espace interstitiel.

En faite, toutes les cellules de notre corps (coeur, foie, poumons etc ...) baignent dans 3 fluides ou liquides différents :

Image title

Le sang, liquide minoritaire, qui a le rôle de transporter la nourriture : l'oxygène et les nutriments vers les cellules (pensez à un serveur qui va chercher les plats en cuisine).

  • Et autour des cellules, il y a un autre liquide, appellé liquide interstitiel. Il facilite les échanges de nutriments et des déchets. Ce liquide est prédominant puisqu'il est 4 à 5 fois plus important que le sang.

Le surplus de liquide interstitiel est drainé par les capillaires lymphatiques où il prend le nom de lymphe ou système lymphatique. C'est un liquide basé sur les lipides, véritable système d'épuration pour l'organisme puisqu'il permet d'isoler et de transporter les déchets acides.

On comprends ici le rôle très important et majoritaire du processus d'élimination du corps (détoxination). Il y a des réseaux d'évacuation partout dans le corps humain, comme les canaux d'évacuation à l'intérieur des murs de votre maison, c'est le réseau lymphatique ou système lymphatique. Il existe aussi des petites usines de traitement des déchets  appellées : ganglions lymphatiques situés sur le trajet des vaisseaux lymphatiques, qui permettent la circulation et le nettoyage de la lymphe. Actuellement le système lymphatique est mis à l'écart dans la profession médicale, alors qu'il est essentiel dans le bon fonctionnement des tissus.

Pour résumé votre corps n'est composé de rien d'autre que de cellules, peu importe que se soit les muscles, les nerfs, ou la moelle osseuse qui baignent dans du sang et de la lymphe. La lymphe est donc basé sur les lipides pour nettoyer le corps, quand vous crachez du mucus vous pouvez vous faire une idée de l'étât de votre muqueuse, c'est ce mucus que vous  avez partout dans le corps. La nature grasse de la lymphe (lipidique)  permet au corps de se protéger des protéines et autres déchets (acide). Finalement le sang est dédié uniquement à nourrir les cellules.

Si les déchets cellulaires mais aussi les déchets non décomposés issue d'une alimentation non adapté à l'être humain, ne sont pas éliminés de façon adéquate des tissus, il va y avoir un dysfonctionnement global. Les cellules vont finalement mal fonctionner, s'asphyxier, voir se muter (par acidification) dans une lymphe saturée dans lequel va se développer des champignons, bactéries et virus qui sont là pour réduire ces déchets et empêcher une acidification de l'oganisme. Imaginez une maison où l'on entasse sans cesse ses poubelles ; il va y avoir des tas partout, des obstruations, et peu à peu des putréfactions vont s'opérer grâce aux parasites, bactéries, et champignons, et les petits animaux comme les rats seront là pour manger le plus gros. C'est l'apparition de la pathologie à savoir les maladies en médecine allopathique, qui a pour mission d'éradiquer ces intrus, sans comprendre la nature du terrain ou du milieu de culture qui y règne.

L'alimentation basée sur les fruits et légumes, crus essentiellement va permettre de nettoyer, de neutraliser les acides et donc de favoriser ce nettoyage de la lymphe. Les cellules respireront mieux et pourront facilement évacuer leurs besoins (acide lactique pour les muscles, acide phosphorique pour le cerveaux etc ...).

Nous avons vu dans cet article que l'on parle souvent d'acides et de déchets et qu'ils sont nuisible pour notre corps d'où le processus d'élimination, dans le prochain nous allons aborder le terrain acido-basique et son implication dans le corps car tout est question de chimie et les maladies sont une illusion car il n'existe seulement que des processus de décomposition et d'élimination.

Source : Robert Morse.
Merci pour l’aide fournis sur la base des traductions vidéos de R. Morse par Alexandra Prokoudine et Thierry Reid.

Commenter cette publication

*
*
*