En ce qui concerne nos sens :

  • Notre visionn n'est déjà pas adapté à la vision nocturne, ce que tous nos amis les carnivores en sont pourvus pour chasser leurs proies !
  • Notre odorat est très peu développé pour suivre une piste

En ce qui concerne notre anatomie :

  • Dans notre petite bouche, la denture est faite pour mastiquer par pour déchirer.
  • Contrairement aux carnivores la salive contient des enzymes digestives, d'où la nécessité de manger lentement et de bien mâcher.
  • Nous avons un estomac deux fois moins volumineux et beaucoup moins acide.
  • Notre intestin est très long, ainsi que notre colon à replis, contrairement aux carnivores. Ainsi pour cela notre consommation de viande conduit à la putréfaction.
  • Notre urine est beaucoup moins concentré que les carnivores.
  • Enfin nous n'avons pas de griffes pour attraper, tuer et déchirer mais des ongles plats.
  • Notre appareil locomoteur n'est pas conçu pour rattraper des proies à la course.

L'avis des scientifiques :

D'après notre anatomie l'homme est principalement frugivore et granivore, et nous pouvons cité Cuvier l'inventeur de l'anatomie comparé :

" L'anatomie comparée nous enseigne qu'en toute chose, l'être humain ressemble aux animaux frugivores, et rien aux carnivores ... Ce n'est qu'en déguisant la chair morte rendue plus tendre par les préparatifs culinaire, qu'elle est susceptible d'être mastiquée et digérée par l'humain chez qui, de la sorte, la vue des viandes crues et saignantes, n'excite pas l'horreur et le dégoût. "

Owen, le célebre naturaliste anglais dit aussi :

" Les anthropoïde et tous les quadrumanes, dérivent leur alimentation des fruits, graines et autres succulentes substances végétales et la stricte analogie entre la structure de ces animaux et celle de l'humain démontre clairement leur frugivorisme naturel. "

L'inventeur de la théorie de l'évolution, Darwin dont on occulte certains de ses écrits :

"  La classification des formes, des fonctions organiques et des régimes a montré d'une façon évidente que la nourriture normale de l'être humain est végétale comme celle des anthropoïdes et des singes, que nos canines sont moins développées que les leurs, et nous ne sommes pas destinés à entrer en compétition avec des bêtes sauvages ou les animaux carnivores. "

Huxley, Directeur de la Royal Society dit et c'est pour moi le plus important :

"  L"humain vint avant la hache et le feu, il ne pouvait donc pas être omnivore "
" La longueur de l'appareil digestif de l'humain est de 5 à 8 mètres et la distance entre la bouche et le coccyx est de 50 à 80 cm, ce qui nous donne un rapport de 10 comme pour les autres animaux frugivores, et non pas de 3 comme les carnivores ou de 20 comme les animaux herbivores. "

Nous sommes donc clairement pas herbivores, ni omnivore ou carnivore. Nous acceptons une petite quantité de protéines car nous avalons de temps en temps un petit ver ou un petit insecte, peut-être que nos ancêtres étaient-ils insectivores ?

En tout cas le mythe de la protéines animale est mort, comme celui du déterminisme génétique.

-- Laurent MARQUES

Commenter cette publication

*
*
*

1 Commentaire


Naima45 : 2 years ago

Mon blog sur l'alimentation que je suis : une alimentation la plus physio possible, adaptée aux petits revenus...en attendant que l'abondance de fruits et légumes devienne un jour accessible à tous. http://sainetpascher.over-blog.com/ La chaîne you tube de Clément Grau, un homme qui milite en ce sens : https://youtube.com/channel/UCasTysv0cWu6245hVqGsHHQ