Le blog du petit hygiéniste

Physiologie

Addiction au sucre

Rubrique : Physiologie, par Laurent Marques le 06/01/2017

Le sucre est la principale cause de la mauvaise santé. Les enfants en particulier consomment à la maison des aliments nocifs et encore davantage à l’école avec les repas.
Le sucre est la drogue d’accoutumance la plus dangereuse, il détruit le corps en lui volant des nutriments (minéraux) quand celui-ci est raffiné, industrialisé et concentré. C’est le principal facteur qui contribue aux caries dentaires chez nos enfants et des problèmes neuro dégénératifs.

Lire la suite...

Enfin la seconde partie de cet article sur l'alimentation vivante ! Après la première partie sur la chimie, je voudrais développer la face cachée et détestée de l'alimentation vivante : la biologie ou facteur bactérien. Souvent accusé à tord et à travers de toutes nos maladies, il participe pourtant à une homéostasie du corps, c'est à dire à un retour à la pleine santé... n'est-ce pas paradoxable ?

« Il est prématuré d'avoir voulu réduire les processus vitaux aux conceptions bien insuffisantes de la physico-chimie du XIXe ou même du XXe siècle. » L. De Broglie.
Je vous invite à télécharger ce livre passionnant de C. Louis Kervran sur la la découverte des transmutations biologiques qui m'a inspiré dans cette publication.

Lire la suite...

Image title

La source primaire des minéraux est le sol ! On sait que dans la nature qu'au moins 70 minéraux sont indispensables au bon fonctionnement de la cellule chez l'homme...

Lire la suite...

rH2 visuel

Le rédox ou oxydo-réduction est une réaction au cours de laquelle s’effectue un transfert d’électrons entre les atomes...

Lire la suite...

Visuel PH

Essayons d’observer la matière dans un microscope : Nos organes sont composés de tissus, qui sont à leur tour constitués de molécules, eux même formées par des assemblages d’atomes...

Lire la suite...

Mort ou vivant

L'alimentation vivante remet en question aussi bien la préparation culinaire, le choix de notre nourriture que les fondements de notre compréhension du corps humain et son fonctionnement. Les anglo-saxons utilisent le terme « Raw food » qui signifie : nourriture brute, non transformée. Nous parlons d’alimentation crue à l'opposé de l'alimentation morte qui subit une très forte dégradation nutrionnelle par la chaleur, la pasteurisation ou les produits chimiques...

Lire la suite...

Image title

Il existe plus d’une centaine de neurotransmetteurs dans le système nerveux, qui est une mécanique de précision où tout est évalué et se réalise en temps réel. Traiter la dépression ou l'anxiété en prenant des pilules pour augmenter la dopamine, la sérotonine ou tel neurotransmetteur plutôt qu’un autre n’a pas de sens parce que le système nerveux est lui seul capable d’évaluer en permanence ce que le corps a besoin. L’équilibre du réglage de ses neuro-transmetteurs détermine l’équilibre de l’état psychique d’un individu.

Lire la suite...

L'homme est-il naturellement conçu pour manger des animaux ou des protéines animales. Je dirais certainement en très petite quantité ou pas du tout. On oublie trop souvent les études des grands scientifiques ...

Lire la suite...

L'homéostasie

Rubrique : Physiologie, par Laurent Marques le 06/01/2017

La regénération est basé sur 3 principes : l’alcalinisation, la détoxination et l’énergétisation. Ils fonctionnent de manière inséparables et l'homéostasie du corps va découler de ces principes.

Lire la suite...

Tout notre système de santé est fondé sur les traitements pour combattre "la maladie", qu’ils soient mécaniques (radiation/chirurgie) ou chimiques (médicaments issues de l’industrie pétrochimique). La finalité est de supprimer un symptôme (angine, fièvre, fatigue, bronchite, otite etc... ) voire de limiter l'action « d'une maladie chronique » (ostéoporose, sclérose en plaque, fatigue etc… ) ou encore d'enrayer l'action du cancer, du virus du HIV, de l'hépatite etc… mais avec des résultats totalement inefficaces. Pourquoi ?

Lire la suite...

Nous utilisons la chimie du carbone et de l’oxygène pour fournir l’énergie à la plupart des moteurs, et nous combinons l’oxygène (carburant) avec le carbone (le gasoil) pour créer de l’énergie. Les déchets sont évacués par le pot d"échappement sous forme de gaz carbonique. Mais vous me demanderez surpris : "quel rapport avec le corps humain et le glucose ?"

Lire la suite...

La filtration par les reins est essentiel pour l'évacuation des déchets lymphatiques, acidifant pour l'organisme et source de maladies chroniques et dégénératives. Ce problème de filtration est la plupart du temps d'ordre endocrinien. Beaucoup de perturbateurs endocrinien on fait leur apparition dans notre mode de vie de civilisation moderne. L'un d'eux provient des produits animaux.

Lire la suite...

Il existe 2 aspects de la chimie dans l'univers, l'un positif et l'autre négatif, l'un acide et l'autre basique. La chimie alcaline (basique) est la chimie féminine, c'est le coté guérisseur de la chimie. Mais attention que ces deux valeurs de la chimie dans les extrêmes, trop alcalin ou trop acide sont tous aussi nocifs. L'organisme humain n'échappe pas à cette loi et nous allons expliquer ici ce qui peux nous tuer tout court ou à petit feu grâce aux progrès de la science et de l'industrie chimique.

Lire la suite...

Le système lymphatique

Rubrique : Physiologie, par Laurent Marques le 30/04/2017

Image title

L'étude du système sytème sanguin remonte au VIe siècle av. J.-C., alors que celle du système lymphatique ne date que de 1622. Le réseau lymphatique dont l'importance a été longtemps restée méconnue, probablement parce que ce système est beaucoup plus discret que le système sanguin et que son fonctionnement est apparemment largement passif. Pourtant le système lymphatique est à l'origine de tous nos symptômes com-munément appellés "maladies" et nous allons voir quelle est son rôle et quelle est sa relation avec le terrain.

Lire la suite...